Prévention des poux : que faire ?

 

C’est la saison des poux ! En discutant avec d’autres parents vous vous rendez compte que le cercle des contaminés est de plus en plus proche de votre enfant. Comment empêcher la transmission ? Quelle prévention adopter contre les poux ?

 

Inspectez régulièrement les cheveux de votre enfant

A l’occasion du brossage quotidien, ou lors du shampooing, prenez le temps de regarder attentivement les zones où les poux se réfugient couramment et pondent leurs œufs, près du cuir chevelu, notamment au-dessus des oreilles et vers la nuque. Vous pouvez aussi guetter les signes, comme un enfant qui se gratte souvent la tête, notamment lorsqu’il interrompt une activité pour le faire.

 

Insistez sur l’hygiène capillaire

Les poux ne se répandent pas par manque d’hygiène, nul besoin de laver les cheveux plus souvent. Par contre on peut, pendant les périodes à risque, appliquer des règles un peu plus strictes que le reste de l’année. Par exemple, attachez les cheveux des petites filles pour aller à l’école, les poux s’y glisseront plus difficilement. 

 

Racontez à votre enfant la vie du pou

Il ne s’agit surtout pas de dramatiser, mais d’expliquer simplement à votre enfant ce qu’est un pou, la manière dont il se promène d’une tête à l’autre, ce qu’il mange et la manière dont il se reproduit. Expliquez-lui qu’il peut vous prévenir s’il ressent des démangeaisons au cuir chevelu, et surtout que les poux n’arrivent pas parce qu’on est sale, mais par exemple parce qu’à l’école on approche souvent sa tête de celle d’un camarade lorsque l’on fait des activités ensemble.

 

Donnez quelques règles peu contraignantes

Comme votre enfant sait désormais comment les poux se transmettent, il est capable de retenir un certain nombre de règles, ne serait-ce que pour éviter le peigne à poux ! Il pourra se souvenir qu’il ne faut pas échanger son bonnet ou sa casquette avec celui des copains. Les filles éviteront aussi de se prêter serre-têtes et brosses à cheveux, voire de jouer à la coiffeuse. Pour le reste, on ne peut pas les empêcher d’être en contact, que ce soit pour des câlins ou pour chahuter.

 

En cas de contamination, prévenez tout le monde

Les poux se répandent aussi parce qu’on n’y pense pas. Souvent on s’en rend compte très tard, lorsque la colonie est bien installée, que les lentes ont été pondues et que les insectes adultes sont déjà passés sur la tête du voisin de table. Dans ce cas, parlez-en à l’école, à la maîtresse et aux animateurs, ainsi qu’aux parents des autres enfants. Prévenez également les intervenants des différentes activités extrascolaires auxquelles vos enfants participent. Il n’y a aucune honte à avoir des poux, par contre tout le monde vous sera reconnaissant de les avoir prévenus !

 

Il ne reste plus qu’à éradiquer le problème. Full Marks, c'est l'une des formules les plus rapides du marché* avec seulement 5 minutes** d'application pour tuer 100% des poux***.

 

*Étude effectuée sur le segment des traitements anti-poux, Avril 2018, Pharmacie, France »

**Vérifier au bout de 7 jours, et si nécessaire renouveler l’application.

***Etude in-vitro